Tercom – Conseil en Stratégie de Communication
  • Archives
  • novembre5

    En présence de personnalités dont Mme Vautrin, député, de MM. Bachy, président du conseil régional, et Pinon, maire de Fismes et conseiller général, de Mmes Bur, représentante de la CCI, et Velly, présidente de la communauté de communes, M. Letouzey, président, a inauguré l'installation de l'usine Sanel Plastimarne à Fismes dans la zone des Grands Longerons.

  • novembre4

    Après avoir un moment vogué sans stratégie et s'être trop reposé sur ses acquis et la réputation de sa marque, Deville, alors « plombé » par des décisions managériales hasardeuses, a retrouvé son second souffle depuis l'arrivée, en 2008, d'un nouveau directeur, Henri de Quatrebarbes.

  • octobre31

    HIER, alors que le rapport du député Thevenoud devait être remis à la commission des finances de l'Assemblée, les restaurateurs s'alarmaient d'une éventuelle hausse de la TVA. La note pourrait en effet être salée si la taxe passait à 12 % ou à 19,6 %. Le député de Saône-et-Loire estime que l'intégralité des engagements pris par les restaurateurs sur le recrutement, les salaires, la baisse des prix, n'a pas été tenue.

    « On est au bout »

  • octobre30

    Il porte le nom de Demeter, déesse de l'agriculture et des moissons, mais c'est bien un bijou industriel, fruit d'une longue tradition d'innovation et de maîtrise technologique, que l'entreprise Ceric Technologies de Soissons va livrer, en novembre, à un fabricant de briques d'argile basé en Algérie, un produit qui revient en force face aux parpaings.

  • octobre30

    Il a été vendeur de voitures à Mons-en-Laonnois pendant une dizaine d'années, patron d'une rôtisserie à Laon en 2010 durant quatre mois. Fabrice Ravaux, 55 ans, concilie dans l'Aisne son habileté manuelle et son plaisir de cuisiner avec une nouvelle activité. Depuis avril 2012, cet habitant de Cerny-lès-Bucy développe une activité tournée sur le principe d'un barbecue ambulant.

  • octobre30

    La soirée du 8 novembre sera dédiée à la transmission d'entreprise avec les « Rencontres de la cession-reprise » organisées par la CCIT de Châlons.

    L'idée est de permettre aux cédants et repreneurs d'avoir toutes les clés en main pour une négociation réussie, quelles que soient l'activité et la taille de l'entreprise à céder ou à reprendre.

    Avec des objectifs différents à faire converger : partir sans regretter, trouver son alter ego, vendre au prix espéré, rassurer ses salariés, réussir à passer le relais pour le cédant, etc.

  • octobre29

    APRÈS avoir un moment vogué sans stratégie et en se reposant trop sur ses acquis et la réputation de sa marque, Deville alors « plombé » par des décisions managériales hasardeuses a retrouvé son second souffle depuis l'arrivée en 2008 d'un nouveau directeur, Henri de Quatrebarbes.
    Créée en 1846, l'institution carolomacérienne spécialisée dans la conception, la fabrication et la vente de systèmes de chauffage domestiques au bois et granulés de bois emploie encore 126 salariés sur son site de l'avenue Forest.

  • octobre25

    MYRIAM TINTURIER est coordonnatrice des RPA Bichat, Clamart, Croix Milson. « Trois résidences », souligne-t-elle « qui sont réservées aux personnes autonomes. » Elle s'en félicite : le minibus des animations pour ces personnes âgées, dont l'avènement est rendu possible grâce à l'implication d'une huitaine de commerçants qui ont mis leur logos sur leur véhicule, « est une bonne chose ».

  • octobre24

    Un pendu dans la vitrine ! A ses côtés, un cercueil. On n'a pas vraiment le cœur à rire à la Maison de la presse de Fère-en-Tardenois ces jours-ci. Richard Bernaille le responsable est en colère. Son commerce, qu'il a repris l'an dernier, a du souci à se faire. « J'ai perdu d'une année à l'autre 10 000 euros de chiffre d'affaires sur les commandes scolaires. Comment voulez-vous que je m'en remette ? », peste le commerçant qui pointe du doigt le syndicat scolaire de Fère et le collège entre autres.

  • octobre23

    La petite et moyenne industrie hirsonnaise, 42 salariés et 4 000 mètres carrés, est née en 1877. 135 ans plus tard, non seulement celle qui se nomme Klein Access & Displays (KAD) existe toujours. Mais elle prospère, selon ses dirigeants, Virginie et Yann-Eric Petit.
    En 2003, le couple reprenait l'entreprise. Neuf ans plus tard, ils travaillent essentiellement à l'export pour 90 % de leur production. Un exemple, le plus récent : le marché des solutions d'accès au métro de Philadelphie, remporté il y a quelques mois par KAD.